Perspectives du terrain: la géolocalisation des données sur l’aide en République Démocratique du Congo

À travers son partenariat avec AidData et sa collaboration avec le Ministère du Plan, Development Gateway a récemment clôturé la première phase du programme de géolocalisation Higher Education Solutions Network financé par USAID.

Les cadres ministériels et partenaires au développement ont exprimé leur appréciation envers les résultats de l’exercice. Néanmoins, chacun reconnait que ceci n’est que la première étape vers le renforcement des capacités en ce qui concerne l’utilisation de système d’information géographique (SIG) au sein des agences gouvernementales et de la communauté des partenaires techniques et financiers (PTF). Le projet avait pour but de renforcer les efforts du gouvernement à s’approprier la Plateforme de Gestion de l’Aide et des Investissements (PGAI) ainsi qu’améliorer son module SIG. Cela a impliqué une collecte de données géographique des projets de développement en cours jusqu’au niveau territoire de la RDC dans le but de renforcer la coordination entre les PTFs et le gouvernement ainsi qu’appuyer la préparation du budget national.

En somme, le Ministère du Plan et 14 partenaires - représentant près de 80% des projets en cours - ont participé dans l’exercice de géolocalisation ce qui a permis à 404 projets et plus de 2000 localisations d’être géolocalisés. Ces résultats furent partagés avec les cadres du ministère ainsi que les représentants des partenaires techniques et financiers. Les représentants du gouvernement ont exprimé une satisfaction globale pour le projet tout en s’engageant à relever les défis qui risquent d’amoindrir les progrès acquis, particulièrement l’utilisation limitée de la PGAI en dehors du Ministère du Plan. Les partenaires sont conscients de l’importance des données géographique dans la coordination des efforts et reconnaissent qu’il y a un déficit de disponibilité des données géographiques sur les activités liées au développement. Le renforcement des capacités SIG devrait à nouveaux figurer dans les discussions du groupe de coordination des PTFs en RDC. Nous sommes enthousiastes de poursuivre notre partenariat avec le gouvernement congolais et ses partenaires dans l’utilisation de données pour supporter la prise de décision.

Contexte

La RDC est munie de la PGAI depuis 2008 et les efforts d’intégrer la fonctionnalité SIG dans la plateforme informatisée ont commencé en 2013. La PGAI possède une des bases de données nationales sur l’aide publique au développement la plus volumineuse avec ses 7,000 projets totalisant plus de 13 milliards de dollars de 1999 à 2015.